24/01/2007

Couette

lit défait grand
                         Lit défait - Huile sur toile de René Peyré

 

Couette

Pas drap matic

Je m’enroule

Tu m’embobines

Quand l’heure vient

D’en découdre

Avec le sommeil

A petits points

Fermés

Ouvre ton pourpoint

Ourle-moi de tes baisers

Longs

Là sur la courtepointe

Tout dans le creux

De mon cou

Fin

 

11:55 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Lit défait, Jolis jeux de mots pour ce poème tout en douceur...

Cordialement
Marie Lanson (rubrique"plume")

Écrit par : Marie Lanson | 28/01/2007

Les commentaires sont fermés.