09/08/2006

La cigarette du condamné

USA: un condamné à mort fait appel parce que ses jurés n'ont pas pu fumer

Un condamné à mort aux Etats-Unis conteste sa sentence en arguant notamment qu'une interdiction de fumer au tribunal a poussé les jurés à délibérer trop rapidement sur son sort, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Phillip Elmore, condamné à mort en 2002 pour le meurtre de son ancienne petite amie, a déposé un recours devant la Cour suprême de l'Ohio (nord) en faisant valoir qu'il n'avait pas eu droit à un procès équitable dans la mesure où les jurés n'avaient pas pu fumer pendant les délibérations.

La privation de nicotine, y compris pendant les pauses, imposée par le juge chargé de l'affaire, a eu des effets physiologiques et psychologiques importants sur les jurés, expliquent les avocats de M. Elmore dans leur recours.

"Privé de la possibilité de fumer, le jury a délibéré moins de six heures avant de déclarer Elmore coupable de tous les faits qui lui étaient reprochés, puis seulement trois heures avant de le condamner à mort", ajoutent-ils.

Une audience est prévue mardi devant la Cour suprême de l'Ohio.

L'accusation dans l'affaire reste cependant sereine: les avocats de M. Elmore eux-mêmes avaient donné leur accord pour l'interdiction de fumer.


© afp. - Tous droits réservés.

 

 

 

 

18:32 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Coucou Je te fais un petitcoucou pour te remercier de ta visite sur mon blog et j'en ai fait autant avec le tien où on y trouvent des anecdotes tout à fait interressantes!

Écrit par : David | 09/08/2006

Les commentaires sont fermés.