21/09/2005

L'été est fini

 

Mouette repliées

Maître nageur dégonflé

Méduses remisées

La bouteille à la mer était consignée

Elle sèche dans mon carnet d’autographes

 

Qu’avons nous fait de toi

Attendu depuis des mois

Mois blancs et gris

Tu es déjà en partance

 

Ne te retourne pas

Mes espadrilles pâlissent

Mon hâle se défile

Déjà mon bikini rétrécit

 

Tu ne supporterais pas

La naphtaline dans les nattes

Les coquillages corps au corps

Dans un vieux sachet poisseux

 

Vogue vers d’autres hémispères

Droit devant

Laisse moi là, l’attitude gauche

Ramasser les feuilles de mer

Etoilées d’automne

 

A l’année prochaine

Si tuba bien

Tu me reconnaîtras

Tu sais, le paréo bigarré

N’éteins pas le soleil en partant

Je laisse la clé sous le parasol

 

Zou



15:08 Écrit par Zou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.